Les contre-indications au jeûne


  • Affection coronarienne avancé
  • Amaigrissement extrême
  • Anorexie
  • Artériosclérose cérébrale avancée
  • Diabète type I
  • Décollement de la rétine
  • Grossesse ou allaitement
  • Hyperthyroïdie décompensée
  • Insuffisance hépatique
  • Insuffisance rénale
  • Maladies tumorales
  • Maladies auto-immunes
  • Scléroses en plaques
  • Ulcère de l'estomac ou du duodénum

 

Si vous êtes dans ce cas, un jeûne thérapeutique, sous contrôle médical, peut vous être bénéfique.

Vous pouvez vous adresser par exemple aux cliniques suivantes : 

 

  - Cliniques Buchinger

 

  - Carte européenne des cliniques